Ce mois-ci
 
 
C.P. 157, Succ. Saint-Élie-D'Orford
Sherbrooke (Québec)
J1R 1A1
819 820-9663 journal@linfodesaintelie.org
Double click to edit 
28 juillet!
Manon Thibodeau
     Il fait beau, surtout chaud! On profite de l’été, au bord de la
piscine ou d’un lac. Tout va bien. Ça pourrait être une journée
estivale comme les autres. Mais un nuage noir flotte au-dessus de nos têtes. Un nuage grandissant et
qui s’assombrit.
Faire suivre les bottines!
Christelle Lefèvre
     Cette année, le 28 juillet est la journée du dépassement. À cette date, nous avons consommé toutes les ressources disponibles que la planète peut générer en un an. À partir de cette date, cette année, nous dépassons les limites de la planète par notre surconsommation, par notre utilisation excessive des ressources naturelles.
     Il faut reculer d’un peu plus de 50 ans, seulement 50 ans pour avoir une consommation équilibrée
des ressources planétaires. En 1970, le jour de dépassement était le 29 décembre. Cinq ans plus tard, c’était le mois précédent. Et après, ça diminue à grande vitesse. Il faut compter à peine 25 ans pour perdre encore deux mois.
     En 2020, la consommation mondiale étant réduite en raison de la pandémie, il y eu recul de la date de dépassement, passant du 29 juillet au 22 août. Mais nous revoilà fin juillet. Lire la suite...
     J’aurais de nombreuses situations à partager. En voici quelques exemples :
     La vitesse dans nos rues est sans doute le sujet dont on m’a le plus parlé dans mon porte-à-porte
l’automne passé. Cela pourrait donner à penser que la population est prête à ce qu’on baisse les limites dans les rues locales.
     Nous avons raison de soulever ces problèmes de sécurité et de vouloir des solutions. Mais sommesnous tous prêts à respecter nous-même les limites de vitesse dans nos rues et encore plus si on les baisse, de ralentir et de faire nos arrêts devant les écoles? Pour lire la suite...
     Sommes-nous toujours cohérents entre ce que nous disons
et comment nous agissons?
 
     La cohérence est une valeur très importante pour moi. Tout humain que nous sommes, nous sommes parfois confrontés à nos contradictions ou à celles des gens qui nous entourent.
     Sommes-nous toujours prêts à agir en fonction de ce que nous disons? Sommes-nous prêts à faire les efforts ou les sacrifices que ça prendrait pour être cohérents avec nos paroles? Est-ce que nos bottines suivent toujours nos babines?